Cyclo Team 69


La charte du Cyclo Team 69

La charte du Cyclo Team 69

CYCLO TEAM 69 
  
CHARTE ETHIQUE 
 
 Bienvenue au sein du club Cyclo Team 69, association sportive sans but lucratif, composée d’adhérents passionnés par le cyclisme et unis autour de valeurs sportives et humaines communes : engagement, convivialité, tolérance et partage.      Notre « terrain de jeu » étant le réseau routier, la pratique du vélo au sein de notre club cycliste exige un minimum d’expérience de la route, tout comme une certaine discipline et le respect des règles. Cette activité exige aussi une bonne forme physique (par exemple, la capacité à suivre un groupe sur un parcours vallonné de 80 km à 25 km/h de moyenne)..   En adhérant à Cyclo Team 69, vous avez déjà pris connaissance et signé le règlement intérieur du club. C’est maintenant le moment de découvrir les principes éthiques, déclinés en neuf thèmes, qui régissent la vie de votre association et particulièrement la manière de pratiquer le cyclisme ensemble. 
 Nous espérons que la connaissance de ces quelques principes vous permettra de participer au mieux aux activités de notre club et de passer une excellente saison de vélo parmi nous. 
 

  •  LA SECURITE 

  1 - Chacun doit respecter le Code de la Route. 
 
Ceci est un devoir de sécurité personnelle, tout autant que collectif. Si vous espérez bénéficier du droit de coexister sur la route avec le trafic motorisé, alors respectez toutes les règles du code de la route : - Chaque membre respecte ainsi toutes les règles du code de la sécurité routière, en particulier celles relatives aux feux de circulation et aux arrêts obligatoires. Et cela, même en pleine « bagarre sportive ». - Ne pas prendre les sens interdits, ni les files cyclables remontantes dans les rues à sens interdit, ni rouler sur le bord opposé de la route. Les automobilistes pourraient devenir très anxieux et nerveux… - Restez bien à droite : quand vous roulez sur la chaussée, restez le plus à droite que vous le pouvez. Certaines routes possèdent des zones sur les côtés, dédiées aux cyclistes (pistes et bandes cyclables) : utilisez-les dès que possible. - Roulez en ligne droite ; vous pouvez vous mettre en danger ainsi que les autres, si vous zigzaguez, faites des écarts brutaux, freinez intempestivement sans raison sur la route. Adoptez une allure régulière, bien en file indienne et sans vague. 
 
2 - Le port du casque est obligatoire. 

 

  •  ROULER ENSEMBLE 

1 - Nous respectons avant tout le principe suivant : « On part ensemble, on rentre ensemble ».  En effet, on est un club, on roule en club ! 
 
2 - Le peloton roule de façon solidaire afin de garder ses membres et non de les « larguer ». Dans cet état d’esprit, d’octobre à mars, une personne porte un brassard et est appelé « le Brassard ». Son rôle est d’être le serre-file du groupe et de rouler avec le dernier, afin de ne perdre personne durant la sortie. En l’absence de brassard, chacun doit cependant s’assurer qu’aucun cycliste n’est « largué » par le groupe.

3 - Autant que faire se peut et en fonction de vos capacités du jour, prenez des relais. Cela permettra au groupe d’avancer plus régulièrement et plus rapidement et de répartir la charge de travail au mieux entre tous ceux qui ont la capacité de rouler en tête.

4 - Après une longue montée, on se regroupe sur une portion sécuritaire en bord de route ou en continuant de rouler lentement. Les plus en forme peuvent redescendre chercher les membres les plus attardés.

5 - En sortie, on roule de préférence en file indienne et en ligne droite sur les routes principales. Il est possible de rouler à deux de front maximum, puis de se remettre en file indienne dès que le secteur est dangereux, étroit ou avec ilots sur la chaussée, ainsi que pour laisser passer un automobiliste qui nous suit. 

 6 - Si vous estimez qu’un cycliste de votre groupe a présenté un comportement dangereux, il est de votre devoir de l’en informer de façon diplomatique.

7 - Si vous descendez de vélo, dégagez la route. Déplacez votre vélo complètement en dehors de la chaussée.

8 - Lorsque vous regardez vers l’arrière, votre vélo déviera de sa ligne droite quand votre regard reviendra vers l’avant. Pour limiter ce risque, posez la main sur la hanche du même côté où vous regardez et n’arrêtez pas de pédaler. Ceci dit, de préférence, évitez de regarder vers l’arrière lorsque vous êtes dans un peloton. Soyez très attentif, car il faut être entrainé pour exécuter cette manœuvre. 
 
9 - À un feu rouge et au signal routier « STOP », il faut s’arrêter comme les autres véhicules, rester derrière eux sans les dépasser par la droite ou la gauche. Il faut aussi bien veiller à ne pas s’arrêter dans l’angle mort d’un automobiliste, car lorsqu’il va se remettre en route, il peut démarrer et tourner sans vous voir. Donc au « STOP » ou au « FEU », restez derrière la voiture. 


10 - Un dépassement s’effectue toujours par la gauche.

11 - Buvez ou mangez dans un peloton lorsque les conditions le permettent. C’est le cas lorsque le rythme du peloton est régulier et prévisible, vous pouvez alors conduire facilement d’une seule main. Sinon, attendez d’être en queue de peloton. 
  
12 - Avant de traverser une voie ferrée, le groupe ralentit et traverse les rails le plus perpendiculairement possible à ceux-ci.

13 - Si vous arrivez seul ou en petit groupe à un carrefour ambigu, attendez, afin d’éviter de perdre - ou d’être perdus par - tous ceux qui roulaient derrière vous avant ce carrefour.

Finalement, on peut considérer qu’il est du devoir de chaque cycliste d’assurer sa sécurité et celle du groupe. 
 

  • L’ENTRAIDE

1 - Un état d’esprit d’entraide entre les membres du club s’impose. Si un cycliste de votre peloton s’arrête pour un bris, une crevaison ou un problème quelconque, le peloton s’arrête et lui porte assistance. Dans ce cas là aussi, tous se placent de façon à dégager complètement la chaussée. 
 

  • LA TENUE 

 1 - La tenue officielle du club devra être portée prioritairement lors de chaque sortie ou compétition. Seul son port fréquent permet de bénéficier d’avantages l’année suivante.  


 2 - Les raisons de cette injonction sont multiples : signe d’appartenance au même club dont on a toutes les raisons d’être fiers, meilleure reconnaissance sur la route favorisant la sécurité et enfin, respect pour nos sponsors. 


 3 - Le choix de couleurs claires, fluorescentes et brillantes dans le design du maillot est également en lien direct avec des raisons de sécurité car nos maillots sont ainsi très visibles de tous et, ce qui compte le plus, par les autres usagers de la route. C’est une raison supplémentaire - et non des moindres - devant encourager chacun à porter le maillot du club. 
 

  • LA COMMUNICATION

1 - Un cycliste qui change de peloton, prend un raccourci ou arrête sa sortie en informe le peloton et le « brassard », s’il existe ce jour-là.

2 - Indiquez les trous et obstacles dangereux suffisamment à l’avance et évitez de crier inutilement. Les suivants répéteront cette indication (un geste simple et clair est généralement suffisant), de manière à ce qu’elle parvienne jusqu’au dernier du peloton. Si vous n’avez pu voir un trou ou un obstacle à temps, roulez dessus sans ralentir ou sautez le si vous savez faire. Ne changez pas brusquement de trajectoire pour l’éviter, car cela renforce le risque de chute pour les cyclistes qui vous suivent.

3 - Faites suivre également vers l’avant les informations reçues de l’arrière (crevaison, incident, chute, voiture voulant doubler, cycliste en difficulté, etc.).

4 - Quand vous êtes en interaction avec d’autres cyclistes ou automobilistes, restez positif, poli et courtois. 
 
En cas d’altercation avec un automobiliste, le calme est de rigueur ; la rage routière peut frapper aussi bien cyclistes qu’automobilistes et elle peut causer des accidents dont les conséquences peuvent s’avérer imprévisibles.

5 – Un nouveau cycliste peut expérimenter une ou plusieurs sorties avec le club. A terme, il sera invité à devenir membre. 
 

  • LE MATERIEL

1 - Chaque membre doit s’assurer, pour sa sécurité et celle des autres, que son vélo est en bon état.

2 - Une (ou 2) chambre(s) à air (ou boyaux), une trousse de réparation, une pompe, un bidon d’eau et une alimentation énergétique constituent un minimum pour assurer l’autonomie du cycliste.

3 - Pour toutes les sorties, ayez sur vous votre carte d’assurance maladie, ainsi que le numéro de téléphone d’une personne à contacter en cas d’urgence. Les avoir dans sa poche ne crée pas d’accident, mais pourra faciliter la vie, au cas où. 
 

  • LE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

1 - Respecter l’environnement implique de ne pas jeter ses détritus (emballages divers, notamment de produits énergétiques, chambre à air, pneu, boyau, etc.) sur la route ou au bord de la route. Il faut les ramener avec soi dans une poche de maillot ou s’arrêter pour les mettre dans une poubelle prévue à cet effet. 
 
 

  • LE DOPAGE

1 -Tout adhérent déclaré positif lors d’un contrôle antidopage sera exclu du club. 
 
 
 

  • VIE DU CLUB ET CONVIVIALITE 

 
1 - Vous pouvez aussi bien sûr contribuer activement à la vie du club, par exemple : 

- en portant le brassard, en étant meneur de groupe (cela suppose de bien connaitre le parcours et de rouler à une allure régulière, tout en s’assurant que le tout le monde suit), 

- en participant aux manifestations nécessitant la présence d’adhérents du club ou en aidant d’une manière ou d’une autre à la meilleure marche de l’association (organisation de sorties exceptionnelles, conseils pour les parcours, aides concrètes parfois demandées, prises de responsabilités diverses, etc.). 
  
2 - Participer aux réunions mensuelles signe votre investissement de la vie du club et contribue à une bonne convivialité. De nombreuses informations vous seront données lors de ces réunions et vous pourrez, en échangeant avec les autres membres présents, apprendre à mieux les connaître. Ceux-ci pourront également vous transmettre les connaissances qui sont les leurs.

3 - Si vous souhaitez apporter des réflexions ou points de vue permettant d’améliorer l’organisation ou la bonne marche du club, veillez à le faire de façon constructive et bienveillante.  
 
 
CONCLUSION

Pour que le club fonctionne bien, il est essentiel que chacun de ses membres fasse preuve de compréhension, de solidarité et d’entraide, tout en étant particulièrement sensible à tout ce qui favorise la sécurité collective. Personne n’est obligé d’adhérer à un club. Le faire offre de nombreux avantages, tant sur le plan social que sportif, mais cela implique également d’en comprendre les ressorts intimes et les quelques règles que cela impose. Nous vous souhaitons de passer une très agréable saison en toute sécurité au sein du Cyclo Team 69. 
 
Cette charte a été approuvée par le Conseil d’administration du Cyclo Team 69 

Avril 2019